• 2 experts disponibles à votre service : Francis & Frédéric Pontier, contactez-nous au 06 84 96 77 54
37 Rue de la Gare

27940 Venables

Mail
contactnormandie-expertises.fr
Téléphone
06 84 96 77 54
Diagnostic Mérule Yvetot 76190

Diagnostiquer les grosses vrillettes dans les bâtiments

Coléoptère xylophage, la grosse vrillette donne naissance à des larves qui se nourrissent de bois. Ce sont donc les larves des vrillettes qui ravagent les biens immobiliers, plus que l'insecte adulte. Si la grosse vrillette à l'état larvaire peut se contenter d'un meuble, elle peut aussi s'attaquer à la charpente d'une maison, comme ses congénères xylophages.

Qu'est-ce qui caractérise la grosse vrillette ?

Contrairement à d'autres insectes parasites, la grosse vrillette se développe dans des bois qui ont été endommagés par les eaux et qui ont préalablement été contaminés par des champignons. En outre, la grosse vrillette a besoin d'un taux d'humidité des bois de 22% et d'une température moyenne de 22 à 25°C pour se développer.

Quels éléments permettent de détecter les grosses vrillettes chez soi ?

Comme beaucoup d'insectes ravageurs, la grosse vrillette creuse des trous dans les bois. Au moment venu, l'insecte quitte son habitat et s'envole grâce à ces trous. La présence de trous dans des poutres ou dans des meubles est donc l'un des premiers signes qui alertent sur une possible infestation de vrillettes. De plus, pendant la période de l'accouplement, on peut entendre des sons émis par les grosses vrillettes mâles. Ces sons ressemblent à ceux que font les aiguilles d'une horloge. Ce sont également des signaux à prendre en compte en cas de suspicion. Enfin, la meilleure solution pour détecter les grosses vrillettes reste le recours à un expert, qui saura dire si des parasites ont effectivement colonisé les bois d'un bien et qui saura identifier ces parasites.